S'identifier - S'inscrire - Contact
 

Qui vaut le coup

Je vous recommande vivement
PHOTOSMATONS

Le blog très réussi d'une passionnée
qui vous fera très probablement découvrir
de jeunes photographes très talentueux
et reviendra également sur les plus emblématiques

Pour ma part, découvert cette année
Saul LEITER photographe américain
né à Pittsburg en 1923
SAUL LEITER


Paolo VENTURA Italien
un monde de poésie photographique
sur le coin d'une table.
PAOLO VENTURA


L'OURS & LE TULIPIER : L'intégral.

L'OURS ET LE TULIPIER", texte intégral original déposé,écrit d'après l'oeuvre et la correspondance de Gustave Flaubert.
Pour en lire l'intégralité, aller dans "Archives" puis "Août 2008" et enfin "O4/08/08". puis "Article suivant" au bas de chaque page.

PhY de Pont

 Mur dur ou Mur mou

et vice versa

Note : 3.1/5 (44 notes)

 

Mots-clés : ,



Un mur dur est-il plus facile à dégommer qu'un mur mou ?
Le mur dou est-il plus ou moins blessant que le mur dur ?
Un mur dur haut est-il plus facile à franchir qu'un mur mou plus bas ?
Lequel des deux est-il plus rapide à construire : le mur mou bas bloquant ou le mur dur semi haut ?
Car s'il est nécessaire de réunir des outils, des matériaux et du personnel pour édifier un mur dur qui ne soit pas trop friable il ne suffit que d'un murmure pour élever un mur dou. 
Le murmure doit alors être subtilement distillé, habillement secrété et puisque l’homme est ainsi fait il édifiera lui-même, tout autour de lui, le mur mou le plus fiable … Et l’affaire est dans le cul de l’âne.

Commentaires

au chant... tiyi

- un mur dur qui devient mou, c'est un mur qui débande mûrit, non ? un mur mûr

- excuse moi cher PhY, mais la soirée hier fut longue très longue et fort mouvementée
- les membres du shplouc qui y participaient (les blazounours comme dit Mitra qui n'y était pas) sont encore à cette heure-ci en train d'en faire le compte rendu détaillé sur Twitter
- please follow :
http://twitter.com/leblase
http://twitter.com/mitrouche
http://twitter.com/DurellNMoriarty
http://twitter.com/ffixx
http://twitter.com/moumoulette
http://twitter.com/tilly75015

ps perso - fait beau en Beurtagne ? j'arrive vendredi !

 

 

Re: au chant... tiyi

Et bien là, présentement, il tombe des trombes (pas facile à répéter 10 fois) d'eau glacée avec un petit vent... A vue d'oeil 100 / 110 km/h.
Alors je découvre le truc que tu m'as mis en lien... Connais pas ;
je parcoure donc.

 

 

Qui peut s'empêcher de mettre un trait sur le mur ?
Si on ne le fait pas, le temps s'en chargera ... des fissures apparaissent car la terre bouge. Décidemment, rien n'est figé dans ce monde (forte heureusement d'ailleurs)

 

 

Re:

Rien n’est figé dans ce monde et je crois d’ailleurs que le monde se fout bien des murs que l’on construit, que l’on détruit, que l’on décore, commémore et toute la panoplie des trucs à la con que l’on fait en souvenir du passé et des erreurs qui ont été commise  alors qu’il y a tant de chose à réparer au présent... Des murs sont abattus, et des gens à la rue aimeraient tellement qu’on leur en construise avec un toit dessus. Tiens, on n’entend plus parler des SDF du canal saint Martin, les aurait-on hébergés au Cap Nègre récemment ?
Content de te lire Mitra (Trouche)... Bon c’est quoi le Twitter ?

 

 

Le mur de Phy me fait plus réflechir que le mur Berlin

"Bon c’est quoi le Twitter ?"
C'est un outil de microblogging plutôt utilisé par des professionnels pour faire notamment des buzz sur une activité, événement, ..
Mais il peut être utilisé autrement : les iraniens se sont servi pour se passer les informations censurées par les autorités iranienne lors de la vague verte (lie et heure de manifestation, ...).
Il permet aussi de relayer l'inforamtion par l'intermédiaire de "RT" (retweett)
C'est également un bon exercice de concision pour des espèces rare comme kb;-)

 

 

Phy,
Si tu me prends par les sentiments...
Je crois que j'ai passé presque toute ma vie à aimer mon homme-jardin et les murs, toutes sortes de murs, à fresco, sgraffito ou numériques, qui sèchent ou qui mouillent, qui nourrissent, des murs racines, des murs trous, des murs à la chaux, signés des autres mais pas que des autres, des murs visages, d'un autre âge, de mille ans, des murs qui poussent et qui réchauffent...



 

 

 

Re:

aille aille aille, Phy, au secours, toutes les légendes des photos se sont inscrites, ce qui empêche le mur d'images de s'afficher comme il faut. Beurk !! Et je ne peux pas retoucher le commentaire

 

 

Re:

Quoi ? Que ce passe t'il ? Qu'ai-je fait ? Que n'ai-je pas fait ? Tu as cassé la machine avec ton mur de murs ?
Mais c'est pas grave. Que puis-je faire pour rendre à tes effets spéciaux le rendu désiré ?
Un petit éclaircissement pour l'homme-jardin ???
Bon on va cacher tout ça derrière des murs locaux :



Le vrai Mur de Bretagne mesdames messieurs.



Et le mur à herbe à chat...!

Alors que puis-je faire pour réparer ?

 

 

Re:

Il faudrait je crois que j'enlève les textes de remplacement dans chaque photo et que donc je puisse avoir l'autorisation très momentanée de modifier mon commentaire, s'il te plaît, monsieur.
A propos de l'homme-jardin, il y a quelques explications (fais pas attention au lieu, il y a eu une grosse tempête numérique lors de la migration du site et tous les liens des photos etc sont cassés : j'ai laissé tout ça en friche - et finalement j'aime bien les friches, ça pousse si ça veut)

 

 

Re:

Ben oui, il y a toujours un peu de vert dans le bleu,  il a a souvent un peu de ver dans le fruit aussi...
Tout comme il y a du vert au pied des murs mûrs. Ou rouges de jalousie.




Alors rendez-vous sur gmail pour des données top secrètes.



 

 

Re:

 voili voilou, j'ai remise les briques à mur en place :-) Merci beaucoup

 

 

Re:

très zoulie cette photo: un mur qui serait un soir d'automne ou un matin de printemps?

 

 

Re:

Oui, ou même l'inverse...

A ça, il n'y a pas à dire... Quand une icône prend la parole, ça décoiffe, ça virevolte, ça explose, ça se répend, comme dirait Bernard Blier avant de se prendre un bourre pif dans la gueule... Façon puzzle par dessus le marché... J'attends depuis des mois, comme Joseph attendait son tour pour grimper sur Mar.... Mais qu'est-ce que je raconte ? J'attends, depuis des semaines le retour de Leblase sur Phy de Pont, comme un personnage du Désert des Tartares attend l'envahisseur, comme le soldat d'un Balcon en Forêt attend que quelque chose se produise et bien je suis servi.... De l'ersatz de laconisme, du concentré de dépouillement, du sirop que dis-je du sirop, du baume de sobriété..." Un mur qui serait un soir d'automne ou (tenez-vous bien...) un matin de printemps."

Ca fait bien plaisir de te revoir quand même.

PhY

 

 

Re:

 De l'ersatz de laconisme, du concentré de dépouillement, du sirop que dis-je du sirop, du baume de sobriété..."
Voilà où ça mène Leblase de twitter :-)

 

 

Re:

Donc twitter réduit le mode d'expression alors... Je ne suis pas certain de vouloir réduire mon mode d'expression. C'est vrai parfois rebondir sur un article dans un blog n'est pas évident, prendre le train en marche est mal aisé mais quand la phrase coule comme une fuite d'eau, quel plaisir, même si l'irrationnel et le surréalisme prennent le pas sur la raison...

 

 

Re:

Héhé, le bleu laisse apparaître du vert en dessous. Ça m'a toujours impressionnée cette superposition de couches. Comme nous quoi : quelle autre couleur il peut bien y avoir derrière ce qui se voit, ou ce qu'on laisse paraître ?

 

 

Lien croisé

Problème sur le texte de remplacement d'images : "Il y a un problème sur ce commentaire chez l'ami Phy : les textes de remplacement d'images se sont inscrits dans le corps du commentaire, empêchant les images de s'afficher les unes à la suite des autres. Normalement on ne voit ce texte qu'en passant avec la souris sur l'image :-("

 

 

ce que les murs racontent au quidam ...



et puis il y a les murs à découper suivant les pointillés hé hé ,oh vertiges de l'amour

 

 

Re: ce que les murs racontent au quidam ...

Je regarde ta photo, celle du bas, et franchement, au risque d’attirer sur moi les diatribes véhémentes des âmes sensibles, elle me fout littéralement la trouille... Imagine, dans la vraie vie, celle de tous les jours, tu rencontres ce genre de créature, jeune femme accorte, certes un peu olé olé, avec ses cuisses et ses bras ouverts... Mais alors tout ces trous ! Tu dis juste, c’est le vertige ! Lequel choisir ? Nous voici plongés dans l’anticipation la plus délirante, être surnaturel, ambassadrice de la procréation échevelée, « repeupleuse » de galaxies, « essaimeuse » de  voies lactées au regard perçant et à la cuisse légère.. Vous n’avez qu’une chance, cher Guy Leclair, mais quel trou choisir nom d’une comète !

 

 

 

Réclame




ICI PROCHAINEMENT




Ouverture d'un Musée !

Archives


Mais cliquez nom d'une pipe !

Une galerie de photographies top


Toujours en magasin


Avis à la population !

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un
contrat Creative Commons.
L'Ours & le tuliper, texte original déposé d'après l'oeuvre et la correspondance de Gustave Flaubert.
.
Toutes les photos publiées sont originales.